Marcel Canonnet

Page rédigée par Claude PAQUER - Version 1.1 du 02/06/2010

Marcel_Canonnet.jpg

Marcel Canonnet

L’homme

Marcel Canonnet, né en 1902 et décédé en 2004, est le fils d’un instituteur et d’une Castelthébaldaise.

Marcel, par ses origines familiales, a toujours fait de la défense de l’enseignement public, laïque et gratuit, son leitmotiv. Son engagement professionnel ne passe pas par l’enseignement, mais par le dessin industriel dans la navale et par le maraîchage suite à de graves problèmes de vue.

Mais Marcel a milité durant toute son existence pour la défense des plus faibles, que ce soit pour les droits des travailleurs, le droit à l’instruction ou la défense de la liberté de pensée. Il était adhérent de "la Libre Pensée" depuis 1927. Son militantisme pacifiste lui a valu de gros soucis lors de la guerre 39/45. Interné dès 1939 en Bretagne dans les geôles de l’Etat Français, il s’évade et vit en semi-clandestinité jusqu’en 1944. Il mène ensuite une existence de défenseur acharné de l’école publique de Château-Thébaud et crée l’Amicale Laïque en 1960.

Son engagement pour l’école publique

A la fin des années 1950, l’école publique perd un grand nombre d’élèves et son existence est menacée.

Marcel est nommé DDEN (Délégué Départemental de l’Education Nationale). Il se bat avec ténacité contre la fermeture de l’école. Il écrit et rencontre tous les décideurs, le Préfet, l’Inspecteur d’Académie, le maire, M. Lucien Merlet. Il leur explique que cette baisse d’élèves n’est que passagère, que la commune ne peut que se développer, qu’il y aura sans aucun doute un apport important de nouveaux élèves dans les années à venir et qu’il serait très dommageable pour la liberté de l’enseignement public de fermer cette école rurale. Par ailleurs, pour maintenir un minimum d’élèves, Marcel crée la 1ère cantine.

Sa ténacité et sa vision de l’évolution lui ont donné totalement raison, car en 2010, l’école compte 9 classes et 228 élèves. Le 11 avril 2005 suite à une demande du directeur de l’école, des parents d’élèves, des DDEN et de l’Amicale Laïque le Conseil Municipal, sous la présidence de M. Bousseau, décide de donner le nom de Marcel CANONNET à l’école publique de Château-Thébaud.

Le fondateur de l’Amicale Laïque de Château-Thébaud

Si Marcel a déposé officiellement les statuts de l’Amicale Laïque de Château-Thébaud le 25 août 1960 en préfecture, il y avait déjà bien des années que de nombreux militants laïques s’activaient autour de l’école publique pour créer des animations récréatives et culturelles pour soutenir l’école publique de Château-Thébaud. Marcel a su convaincre les enseignants, les parents d’élèves et les défenseurs de l’idéal laïc de s’unir pour soutenir au sein de l’Amicale Laïque les valeurs de l’enseignement public.

Marcel ne comptait ni son temps, ni son argent pour soutenir l’école et l’Amicale Laïque. Pendant des années, il a offert une demi-barrique de Muscadet à l’Amicale Laïque et mis gracieusement à sa disposition un local, rue du coteau dans le bourg. Le 19 octobre 1989 ce local devenait la propriété de l’Amicale. Après plus 2 ans de travaux réalisés par des bénévoles de l’amicale, nous inaugurions le 11 avril 1992 La Salle Marcel CANONNET.

Aujourd’hui, l’action de Marcel est gravée dans la mémoire de l’Amicale Laïque grâce à cette salle de réunion et de rencontre amicale.


Date de publication mardi 01 juin 2010 par Jacques FUSELIER