Menu

Henri, ah ! ce Nantais du Bout-des-Ponts et fier de l’être !

Communiqué de Françoise SIMON, Présidente de l'Amicale Laïque.

1986_Henry_HERVE.jpg

Henri HERVE nous a quittés le 22 avril 2014. Il a été incinéré dans l'intimité le 25 avril. L'Amicale Laïque tient à rendre hommage à ce militant infatigable et à son épouse, Jeannine, que nous assurons de toute notre sympathie...

1986_noel_Henry_HERVE_nouveau_president.jpg1986 - Noël à l'école Marcel Canonnet

Henri a fait une formation d’ajusteur. Il a travaillé à Sud Aviation puis il est rentré au service entretien de la manufacture des tabacs, boulevard Stalingrad, et a terminé sa carrière comme chef de l’atelier de la maintenance à l’usine de la SEITA à Carquefou. Si ses qualités professionnelles ont été reconnues par son employeur, Henri avait bien d’autres cordes à son arc. Henri avait horreur de l’injustice sociale. Très vite, il s’est engagé dans le militantisme syndical à la CGT. Il fit partie de la délégation syndicale qui s’est battue becs et ongles pour que la fabrication des cigarettes reste dans la région Nantaise après la décision du SEITA de fermer la manufacture des tabacs boulevard Stalingrad. Ils n’hésitèrent pas à interpeller les hommes politiques de tous bords. Ils se battirent pour que le transfert dans la nouvelle usine de Carquefou se fasse dans les meilleures conditions possibles pour le personnel.

Henri, ce citadin pur jus, était également un fervent amateur de nature et de grand air. Dans les années 70, avec Jeanine, son épouse, ils acquièrent un pied à terre à Château-Thébaud au lieu dit l’Oumeau. Avec beaucoup de courage, de patience et de goût, ils rénovent, souvent le week-end, cette bâtisse pour en faire une jolie chaumière.

La retraite venue Henri et Jeanine s’installent complètement à Château-Thébaud. Avec leur état d’esprit de militants avérés, ils ne tardent pas à adhérer à l’amicale laïque de Château-Thébaud et à s’investir dans ses activités. Ils seront avec quelques amis les initiateurs de la création de la section randonnées pédestres de l’Amicale Laïque de Château-Thébaud (1987).

Henri, toujours prêt à s’investir, entre au Conseil d'Administration de l'Amicale Laïque. Il y restera dix ans dont deux en tant que président, en 1986 et 1987.

Il sut mettre ses compétences, avec ses amis René, Pierre et Michel au service de l’Amicale pour réaliser la rénovation de notre local, aujourd’hui "Salle Marcel CANONNET", du nom du grand ami d’Henri et fondateur de l’Amicale Laïque de Château-Thébaud.

Henri aura été pour nous, militants de l’Amicale Laïque de Château-Thébaud, un exemple, un homme sincère sachant s’engager pour donner du bien-être à tous.

Ces dernières semaines encore, il ne manquait jamais de demander : « Comment vont l’Amicale Laïque et l’école publique de Château-Thébaud ? »

Adieu Henri, repose en paix.

Claude PAQUER, le 25/04/2014



Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet